Informations Générales

Présentation

L'Etablissement Public de Santé Mentale de la Réunion assure la prévention, l'hospitalisation et le suivi après hospitalisation pour les patients des territoires de santé Nord, Ouest et Est du département (population du bassin concerné : plus de 540 000 habitants). Il dispose de 532 lits et places répartis sur deux sites dhospitalisation complète (Grand Pourpier et Bras Fusil) et sur une quarantaine d'autres structures dont 14 hôpitaux de jour, 15 Centre Médico-Psychologiques, 3 Centres d'Accueil Thérapeutiques à Temps Partiel, 2 Unités d'Accueil Psychiatrique dans les hôpitaux généraux et 2 Unités d'Hospitalisation de Courte Durée. L'EPSMR gère également un Ehpad, un Service médico-social d'accueil pour les adultes handicapés, une Maison des adolescents (Kaz'Ados Saint-Denis), un Centre de ressources pour auteurs de violences sexuelles, une unité de psycho-traumatologie, un Centre d'appui en réhabilitation et un service médico-psychologique régional (en milieu carcéral).

Nos pôles d'activité

Chef de pôle

Dr François APPAVOUPOULLE

Cadre de pôle

M. Daniel CASSAN - Tel : 02 62 45 35 31 - Mail : d.cassan@epsmr.org

Unités de soins rattachées :

  • Centre Médico-Psychologique / Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel / Accueil Familial Thérapeutique de Saint-André
  • Centre Médico-Psychologique - Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel et Accueil Familial Thérapeutique de Saint-Benoît
  • Unité Médico-Psychologique de Périnatalité et de Parentalité - Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (petite enfance) de Bras-Panon
  • Maison d'Accueil Thérapeutique de Bras-Panon - HDJE 3/6 ans
  • Centre Médico-Psychologique pour Enfants et Adolescents - Centre d'Accueil Thérapeutique à temps Partiel et Accueil familial thérapeutique de Saint-André
  • Centre Médico-Psychologique pour Enfants et Adolescnets - Centre d'Accueil Thérapeutique à temps Partiel et Accueil familial thérapeutique de Saint-Benoît
  • Unité Alamanda
  • Unité Acacias
  • Hôpital De Jour pour Adultes de Bras Panon
  • Hôpital De Jour Enfants de Saint-André HDJE 6-13 ans
  • Unité de Psychiatrie de liaison et d’urgence

Chef de pôle

Dr Valérie PINTO

Cadre de pôle

M. Christian ALASTOR - Tel : 02 62 45 35 11 - Mail : c.alastor@epsmr.org

Unités de soins rattachées :

  • Cap Nord - Unité d’hospitalisation de courte durée – CHU Nord
  • Cap Nord - Unité d’accueil et d’urgences psychiatriques – CHU Nord
  • Centre Médico-Psychologique Duplessis
  • Centre Médico-Psychologique et Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Labourdonnais
  • Centre Médico-Psychologique pour Enfants et Adolescents et Accueil Familial Thérapeutique de Sainte-Clotilde
  • Centre Médico-Psychologique pour Enfants et Adolescents et Accueil Familial Thérapeutique de Sainte-Marie
  • Centre Médico-Psychologique pour Enfants et Adolescents Saint-Denis S. Lebovici
  • Kaz'ados • Unité de périnatalité – CHU Nord
  • Unité Jasmin • Unité Ylang Ylang
  • Hôpital de jour Duplessis
  • Hôpital de jour pour enfants et adolescents Sainte-Clotilde
  • Centre de soins de jour pour adolescents
  • Hôpital de jour pour enfants Saint-Denis S. Lebovici

Chef de pôle

Dr Alberto TELES

Cadre de pôle

M. Claude BERNARD - Tel : 02 62 45 35 71 - Mail : c.bernard@epsmr.org

Unités de soins rattachées :

  • Cap Ouest - Unité d’hospitalisation de courte durée – CHGM
  • Cap Ouest - Unité d’accueil et urgences psychiatriques – CHGM
  • Centre Médico-Psychologique et Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Le Port – La Possession
  • Centre Médico-Psychologique et Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Saint-Paul
  • Centre Médico-Psychologique et Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Saint-Leu
  • Accueil Familial thérapeutique Saint-Paul
  • Centre Médico-Psychologique pour enfants et adolescents et Centre d'Accueil Thérapeutique Le Port
  •  Centre Médico-Psychologique pour enfants et adolescents et Centre d'Accueil Thérapeutique Saint-Paul
  • Centre Médico-Psychologique pour enfants et adolescents et Centre d'Accueil Thérapeutique Saint-Leu
  • Maison des adolescents de l'Ouest
  • Unité Médico-Psychologique de périnatalité et de la petite enfance Ouest
  • Unité Jamrose
  • Unité Cardamome
  • Unité Jacaranda
  • Unité Vanille
  • Centre d’hospitalisation de jour adultes de Saint-Paul
  • Hôpital de jour enfants Le Port
  • Hôpital de jour enfants petits Saint-Paul
  • Hôpital de jour enfants grands Saint-Paul

Chef de pôle

Dr Olivier GILLODES

Cadre de pôle

Mme. Sylvie PADEAU - Tel : 02 62 71 19 75 - Mail : s.padeau@epsmr.org

Services rattachés :

  • Centre d’Appui en Réhabilitation
  • Equipe Mobile Spécialisée en Psychiatrie
  • Cellule d’Urgence Médico Psychologique Océan Indien
  • Service d’Accompagnement Médico Social aux Adultes Handicapés
  • Centre Ressource pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles Océan Indien
  • Service Médico Psychologique Régional
  • Unité de liaison Médico Sociale
  • Unité Psycho-Trauma
  • Equipes Mobiles de Géronto-Psychiatrique territoriale (Ouest, Nord et Est)

Chef de pôle

Laurent BIEN Tél : 02 62 45 31 00 - Mail : direction@ch-gmartin.fr

Directions et services rattachés :

  • Secrétariat général et communication
  • Finances et contrôle de gestion
  • Affaires médicales et évolution de l'offre de soins
  • Coopérations et politique partenariale
  • Stratégie, projets et contractualisation
  • Politique sociale et ressources humaines
  • Coordination générale des soins
  • Qualité et gestion des risques, relations avec les usagers
  • Organisations, Coordination Projet Nouvel Hôpital
  • Investissements, travaux, chantier Nouvel Hôpital
  • Services techniques, logistiques et généraux
  • Système d'information
  • Equipement du Nouvel Hôpital, achats et marchés

Notre équipe de direction

Les directions fonctionnelles portent la totalité des responsabilités non médicales au sein de l’établissement.

Elles sont regroupées au sein du pôle management, piloté par le directeur général et travaillent en étroite collaboration avec le secrétariat général et les pôles cliniques.

Depuis le mois d’avril 2016, la plupart de ces directions fonctionnelles sont transversales, c’est à dire communes aux deux établissements publics de santé implantés dans l’ouest du département :

L'Etablissement Public de Santé Mentale de la Réunion (EPSMR) et le Centre Hospitalier Gabriel Martin (CHGM)

 

 

Informations générales :

Directeur : Laurent Bien

Adresse : 42 chemin du Grand Pourpier, Cambaie. 97 866 Saint-Paul Cedex

N° du secrétariat : 02 62 45 35 01 

Informations générales :

Directeur : Olivier Manicon

Adresse : 11 rue de l’hôpital – 97460 Saint-Paul

N° du secrétariat :  02 62 96 67 50

Informations générales :

Directeur : Christian Abonnel

Adresse : 42 chemin du Grand Pourpier – 97460 Saint-Paul

Contact :  02 62 45 35 02

Informations générales :

Directeur : Aurélie Boiron-Zéli

Adresse : 42 chemin Grand Pourpier – 97866 Saint-Paul Cedex

N° du secrétariat :  02 62 45 35 45

Informations générales :

Directrice : Lise Lecomte

Adresse : 42 chemin Grand Pourpier, Cambaie, 97866 Saint-Paul Cedex

N° du secrétariat :  02 62 45 35 41

Informations générales :

Directeur : Eric Chartier

Adresse : 42 chemin Grand Pourpier, Cambaie, 97866 Saint-Paul Cedex

N° du secrétariat :  02 62 45 35 45

Informations générales :

Directeur : Eric Chartier

Adresse : 42 chemin Grand Pourpier, Cambaie, 97866 Saint-Paul Cedex

N° du secrétariat :  02 62 45 35 45

Informations générales :

Directeur : David Le Spegagne

Adresse : 38 rue Labourdonnais – CS 11045 – 97866 Saint-Paul

N° du secrétariat :  02 62 45 30 30

Informations générales :

Directeur : Dominique Schaff

Adresse : 38 rue Labourdonnais – CS 11045 – 97866 Saint-Paul

N° du secrétariat :  02 62 45 31 00

Informations générales :

Directrice : Véronique Mousillat

Adresse : 18 rue de la caverne, 97460 Saint-Paul

N° du secrétariat :  02 62 32 89 25

Informations générales :

Directeur : Olivier Manicon

Adresse : 42 chemin Grand Pourpier, Cambaie, 97866 Saint-Paul Cedex

N° du secrétariat :  02 62 45 35 45

Nos instances

Le Conseil de Surveillance est une instance consultative et décisionnelle pour les orientations stratégiques de l'hôpital.

Ainsi le Conseil de surveillance délibère sur :

  • le projet d'établissement
  • les demandes d'autorisation ou de renouvellement pour les activités de soins ou les équipements et matériels lourds.
  • le rapport d'activité
  • les conventions entre le CHGM et l'un des membres de son directoire ou de son conseil de surveillance

Le Conseil de surveillance donne son avis sur le règlement intérieur de l'établissement, les cessions d'immeubles et leur affectation et approuve le compte financier et décide de l'affectation des résultats.

Par ailleurs, le Conseil de Surveillance, donne son avis sur la politique d'amélioration continue de la qualité, de la sécurité des soins et de la gestion des risques ainsi que sur les conditions d'accueil et de prise en charge des usagers.

Le Conseil de Surveillance de l'EPSMR est actuellement présidé par M. Gérald Incana.

Le directoire  :

  • Conseille le directeur dans la gestion et la conduite de l'établissement
  • Adopte le projet médical
  • Prépare le projet d'établissement, notamment sur la base du projet de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques
  • Est obligatoirement consulté sur les principales décisions prises par le directeur après concertation avec le directoire

Concernant la stratégie de l'établissement, le Directoire établit :

  • la conclusion du contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens
  • la constitution et la participation à une coopération

Concernant les affaires financières et patrimoine, le Directoire statut sur :

  • l'Etat Prévisionnel de Recettes et de Dépenses
  • le plan global de financement pluriannuel
  • les propositions de tarifs pour les patients non couverts par un régime d'assurance maladie
  • le programme d'investissement
  • le compte financier
  • les cessions d'immeubles et leur affectation ainsi que les baux de longue durée et les contrats de partenariat
  • les délégations de service public
  • le plan de redressement présenté à l'ARS

Pour l'organisation interne de l'établissement :

  • l'organisation interne de l'établissement et les contrats de pôle d'activité
  • le règlement intérieur de l'établissement

Sur la prise en charge des patients :

  • la politique d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ainsi que des conditions d'accueil et de prise en charge des usagers
  • le plan blanc

La CME a pour mission principale d'élaborer avec le Directeur Général le volet médical du Projet d'Etablissement qui comprend:

  • Les objectifs médicaux
  • Les objectifs de l'établissement en matière d'amélioration de la qualité
  • Les objectifs de l'établissement en matière de recherche
  • L'organisation des moyens médicaux
  • Une annexe précisant l'articulation entre les pôles pour garantir la cohérence du parcours de soins
  • Un volet relatif aux soins palliatifs dans l'établissement

La Commission Médicale d'Etablissement contribue à l'élaboration de la politique de la qualité et de la sécurité des soins, notamment en ce qui concerne:

  • La gestion globale et coordonnée des risques visant à lutter contre les infections nosocomiales et à prévenir et traiter l'iatrogénie et les autres événements indésirables
  • Les dispositifs de vigilance destinés à garantir la sécurité sanitaire
  • La politique du médicament et des dispositifs médicaux stériles
  • La prise en charge de la douleur
  • Le plan de développement professionnel continu pour le personnel médical ...

Elle contribue à l'élaboration de projets relatifs aux conditions d'accueil et de prise en charge des usagers, notamment:

  • La réflexion sur l'éthique liée à l'accueil et à la prise en charge médicale
  • L'évaluation de la prise en charge des patients, et en particulier des urgences et des admissions non programmées
  • L'évaluation de la mise en œuvre de la politique de soins palliatifs
  • Le fonctionnement de la permanence des soins
  • L'organisation des parcours de soins

La Commission Médicale d'Etablissement de l'EPSMR est actuellement présidée par le Dr Philippe Benichou.

Le Comité Technique d'Etablissement (C.T.E) est l'une des instances consultatives représentant les personnels non médicaux. Ainsi, Il est obligatoirement consulté sur :

  • les projets de délibération soumis au Conseil de Surveillance ;
  • les conditions et l'organisation du travail dans l'établissement, notamment les programmes de modernisation des méthodes et techniques de travail et leurs incidences sur la situation du personnel ;
  • la politique générale de formation du personnel, et notamment le plan de formation ;
  • les critères de répartition de la prime de service, la prime forfaitaire technique et la prime de technicité.

Le C.T.E. est régulièrement tenu informé de la situation budgétaire et des effectifs prévisionnels et réels de l'établissement.

Mission d’étude et d’information, le comité a un rôle de recherche de solutions concernant :

  • l'organisation matérielle (charges de travail, rythme, pénibilité des charges, élimination de celles-ci ...)
  • l'environnement physique du travail (température, éclairage, aération, bruits... )
  • l'aménagement des postes de travail et de leurs annexes,
  • la durée, l'aménagement et les horaires de travail sur le seul plan technique.

Le comité est l'instance où s'étudie la politique de l'établissement en matière de prévention et d'amélioration des conditions de travail, il a un pouvoir de proposition et de promotion de la prévention des risques professionnels dans l'établissement.

Le législateur a, de ce fait, doté le C.H.S.C.T. de moyens d'information nécessaires en prévoyant sa consultation préalablement à toutes décisions d'aménagement important et susceptible de modifier les conditions de travail.

Mission de contrôle et de prévention : 

La loi du 23.12.1982 dispose expressément que le Comité a pour mission de veiller à l’observation des prescriptions législatives et réglementaires prises en matière d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Ce contrôle s’exerce par des inspections menées de façon régulière.
L’article R. 4614-5 prévoit que l’employeur est tenu de présenter au C.H.S.C.T. les documents établis par les organismes de contrôle obligatoires.
Le C.H.S.C.T. donne son avis sur les documents se rattachant à sa mission comme les clauses relatives à l’hygiène et à la sécurité dans les règlements intérieurs. 

Rôle de la C.S.I.R.M.T.
La commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques vise à associer les acteurs du soin à la conduite générale de la politique de l'établissement. 

Elle est consultée sur :

  • l'organisation générale des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques et de l'accompagnement des malades dans le cadre du projet de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques,
  • la recherche dans le domaine des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques et l'évaluation de ces soins,
  • l'élaboration d'une politique de formation,
  • l'évaluation des pratiques professionnelles,
  • la politique d'amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins,
  • le projet d'établissement et l'organisation interne de l'établissement

Avec la loi de janvier 2016 dite de modernisation du système de santé, la commission CRUQPC (Commission des Relations avec les Usagers et pour la Qualité de la Prise en Charge) est devenue la Commissions des Usagers (CDU). Ses attributions ont été élargies et la place des représentants de santé a été renforcée.

Comme avant, la CDU siège au sein de chaque établissement de santé, qu’il soit public ou privé. Elle est composée d’au moins 5 membres « obligatoires » :

- Le directeur de l’établissement ou son représentant

- Deux médiateurs (un médecin et un professionnel du soin), et leurs suppléants, désignés pour 3 ans par le directeur de l’établissement

- Deux représentants des usagers (RU) et leurs suppléants, nommés pour 3 ans par le directeur de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

- Peuvent y siéger également des membres « invités »

A ses missions anciennes (veille au respect des droits des usagers et à la qualité de la prise en charge, examen des plaintes et réclamations, facilitation de la médiation, recommandations), s’ajoutent : 

- L’accompagnement possible par un représentant des usagers pour le plaignant qui le souhaite à une réunion de médiation

- Le suivi des réponses apportées par l’établissement après la survenue d’accidents ou incidents, et l’examen des observations faites par les bénévoles des associations conventionnées qui agissent au sein de l’établissement

- La possibilité d’élaborer un Projet des Usagers (politique d’accueil, qualité et sécurité des soins, respect des droits des usagers), partie prenante du Projet d’Etablissement

-  La possibilité d’élire un représentant des usagers comme président de la commission

.

Rappel des modalités de la saisie de la commission :

En cas d’insatisfaction, l’usager (ou son ayant-droit) contacte le médecin ou les responsables du service pour exprimer le motif de sa réclamation. Si la réponse apportée ne convient pas, il écrit à la direction de l’établissement, ou au président de la CDU, ou aux RU. La plainte sera examinée et l’usager sera informé de la possibilité de saisir un médiateur, et des voies de recours dont il dispose.

La CDU prendra connaissance des réponses apportées et donnera son avis. Elle pourra émettre des recommandations. L’usager recevra par courrier le rapport de médiation, visé par la CDU.

Toutes ces informations sont disponibles dans le document remis à chaque patient hospitalisé (« livret d’accueil »).

Documents institutionnels

Les chiffres clés de 2016

 

• 71,6 millions d’euros de Budget principal

130 136 Actes ambulatoires

• 77 026 Journées d’hospitalisation complète

• 16 710 Patients en file active ambulatoire

Budget principal
Actes ambulatoires
Journées d'hospitalisation complète
Patients en file active ambulatoire

L'EPSMR  publie son rapport d'activité, chaque année, dans le courant du premier semestre.

Pour consulter l'édition 2016, cliquez-ici

Groupement Hospitalier de Territoire (G.H.T.) Océan Indien

Création du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Océan Indien le 1er juillet 2016

François MAURY, Directeur Général de l’ARS Océan Indien, a approuvé le 1er juillet 2016, la convention constitutive du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Océan Indien, officialisant ainsi la création de ce groupement. La mise en place des groupements hospitaliers de territoire est l’une des mesures les plus structurantes et les plus ambitieuses de la loi de modernisation de notre système de santé. Le GHT Océan Indien comprend tous les établissements publics de santé de La Réunion et de Mayotte. Il permettra un égal accès aux soins pour les habitants des deux îles grâce à un projet médical partagé.

Rappel sur le dispositif GHT

La loi de modernisation de notre système de santé prévoit un nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé à l’échelle d’un territoire, les «Groupements hospitaliers de territoires » (GHT).

Objectif : garantir à tous les patients un meilleur accès aux soins en renforçant la coopération entre hôpitaux publics autour d’un projet médical. Cette nouveauté permettra, en inscrivant les hôpitaux publics dans une vision partagée de l’offre de soins, de mieux organiser les prises en charge, territoire par territoire, et de présenter un projet médical répondant aux besoins de la population.

Le GHT Océan Indien : Etablissements membres

Le GHT Océan Indien est composé des établissements suivants :

  • Etablissement Publique de Santé Mentale Réunion (EPSMR)
  • Centre Hospitalier Universitaire de La Réunion (CHU)
  • Groupe Hospitalier Est Réunion (GHER)
  • Centre Hospitalier Gabriel Martin (CHGM)
  • Centre Hospitalier de Mayotte (CHM)

Création du GHT Océan Indien le 1er juillet 2016

Le GHT constitue un dispositif conventionnel, basé sur la conclusion et la signature d’une convention constitutive par les établissements dits « parties » au groupement. Les établissements de La Réunion et de Mayotte ont signé le 1er juillet 2016 la convention-cadre constituant le GHT Océan Indien. François MAURY, Directeur Général de l’ARS Océan Indien, a approuvé la composition du GHT ce même jour, officialisant ainsi sa création.